Un test itératif de latence à l’endormissement est exigé pour un conducteur qui présente des apnées du sommeil

Les apnées du sommeil peuvent contre-indiquer la conduite des véhicules.
Il faut se référer à l‘arrêté du 18 décembre 2015 qui liste les affections incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire. C’est ainsi que même pour conduire une voiture, il y a inaptitude à la conduite tant qu’il persiste une somnolence malgré le traitement.Pour la conduite des véhicules du groupe lourd : camion, car, ambulance, taxi, etc la reprise de la conduite ne peut avoir lieu qu’un mois après évaluation de l’efficacité du traitement ( pression positive, orthèse, etc) après un bilan clinique spécialisé et un test encéphalographique de maintien de l’éveil (Test de maintien de l’éveil).

Test itératif de latence à l’endormissement, Tile, ou test de maintien de l’éveil

Il permet de tester la vigilance puisque le patient doit résister à l’endormissement.
Ce test est proposé après 1 mois de traitement pour les apnées du sommeil et permet de savoir si le conducteur peut reprendre la conduite de véhicules du groupe lourd.
Le test se déroule à l’hôpital :
le patient est installé dans une chambre sans bruit, dans l’obscurité et bénéficie d’un enregistrement électoencéphlographique.
S’il ne dort pas au bout de 20 mn le test est arrêté.
5 séances de 20 minutes se déroulent ainsi toutes les 2 heures : à 8H, 10H, 12H, 14 et 16H. Le patient a comme seule consigne de résister au sommeil.
Lorsque le test commence, le patient doit être levé depuis au moins 2H, il ne doit pas consommer de café ou de coca.
On mesure la latence  moyenne d’endormissement en faisant la moyenne de ces 5 tests.
La latence doit être au moins de 11 minutes pour autoriser la reprise de la conduite des véhicules du groupe lourd.
Vou

 

Vous pouvez lire également les articles suivants :


Cette entrée a été publiée dans Aptitude à la conduite des véhicules, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un test itératif de latence à l’endormissement est exigé pour un conducteur qui présente des apnées du sommeil

  1. adobati dit :

    Bonjour en 2005 il m’a été diagnostiqué un syndrome d’apnée obstructives du sommeil, je suis traité par pression positive continue, son observance thérapeutique est de 4heures/nuit. Sur le certificat médical il est noté « pas de somnolence diurne comme l’atteste le score d’Epworth de 2/24 ».comment se fait il que mes permis ne sont valables que 2 ans, et que je dois pour les récupérer passer la visite médicale à la préfecture ? Merci de la réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.