Classe VI : pathologie métabolique et transplantation pour les véhicules du groupe lourd

C’est désormais l‘arrêté du 18 décembre 2015 qui fixe la liste des affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée  pour la conduite des véhicules du groupe lourd. La classe VI de l’arrêté  aborde toutes les pathologies métaboliques et la transplantation pour l’aptitude à la conduite des véhicules du groupe lourd.

School bus

L ‘arrêté du 31 aout 2010 et l’arrêté du 21 décembre 2005 ont été abrogés.

 

 

6.1 Insuffisance rénale traitée par épuration extra-rénale

Avis spécialisé si nécessaire.
Une conduite sur longue distance ou de longue durée est déconseillée. Les risques additionnels liés à la conduite du groupe lourd et aux conditions de travail seront envisagés avec la plus extrême prudence.
En raison d’une baisse éventuelle de la vigilance due aux modifications hémodynamiques et métaboliques suite à une séance de dialyse, l’heure précise de reprise de la conduite est laissée à l’appréciation du spécialiste.

6.2 Diabète

La délivrance /le renouvellement des permis de conduire du groupe 2 aux conducteurs souffrant de diabète sucré doit faire l’objet d’une attention particulière.

6.2.1 Diabète non traité par insuline ou médicaments pouvant provoquer des hypoglycémies

Cf classe I et paragraphe 2.1

22.04 Camion6.2.2 Diabète traité par insuline ou médicaments pouvant provoquer des hypoglycémies

La délivrance ou le renouvellement des permis de conduire du groupe 2 aux conducteurs souffrant de diabète sucré doit faire l’objet d’une attention particulière.
Dans certains cas particuliers, une compatibilité temporaire pourra être envisagée après avis spécialisé.
Si le candidat ou le conducteur suit un traitement médicamenteux pouvant provoquer des une hypoglycémie ( insuline et certains autres médicaments), il convient d’appliquer les critères suivants :

  • aucune crise d’hypoglycémie sévère ne s’est produite au cours des 12 derniers mois,
  • le conducteur identifie correctement les symptômes liés à l’hypoglycémie,
  • le conducteur doit faire preuve d’une maitrise adéquate de la maladie en contrôlant régulièrement sa glycémie au moins 2 fois par jour et lorsqu’il envisage de conduire,
  • Le médecin s’assure que le conducteur diabétique comprend le risque  hypoglycémique et qu’il maîtrise la maladie de manière adéquate,
  • Il n’y a pas d’autre complication liée au diabète qui puisse interdire la conduite,
  • En outre, dans ces cas, la délivrance du permis doit être soumise à l’avis d’une autorité médicale compétente et à des examens médicaux réguliers réalisés à des intervalles n’excédant pas 3 ans.

6.3 Transplantation d’organes, implants artificiels

Le permis de conduire peut être délivré ou renouvelé à tout candidat ou conducteur ayant subi une transplantation d’organe ou porteur d’un implant artificiel .
En l’absence d’incidence sur la conduite ( exemple : greffe de foie, de rein, etc), il n’est pas nécessaire de demander un examen auprès d’un médecin agréé.
En cas de greffe ayant une incidence sur la capacité de conduite, la décision est laissée à l’appréciation du médecin agréé.

L’arrêté du 18 décembre 2015 aborde toutes les pathologies

Vous pouvez lire également les articles suivant :


2 réponses à Classe VI : pathologie métabolique et transplantation pour les véhicules du groupe lourd

  1. Houillon Daniel dit :

    Bonjour,
    je suis médecin généraliste en dispensaire sur un atoll de l’archipel des Tuamotu, en Polynésie française.
    En raison de l’éloignement de mon atoll de l’île de Tahiti, la Direction de la Santé Publique dont je dépends, souhaite m’accorder l’agrément pour les visites de renouvellement de Permis Poids Lourds pour les habitants de l’archipel, afin d’éviter des déplacements coûteux vers Papeete où se trouve le seul médecin agréé du territoire pour la validation de ce type de permis.
    Pourriez-vous me préciser les examens complémentaires « systématiques » nécessaires lors de la visite initiale, en dehors de ceux imposés par la découverte d’une anomalie particulière.
    Ex : BU,Dextro,BS ( GammaGT),Audiométrie,ECG,RP ?…..
    Ces examens sont ceux réalisables dans mon dispensaire.
    Merci pour vos précieuses informations.

  2. AtouSante dit :

    L’examen de la vue et du champ visuel complètent nécessairement l’examen clinique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.