Autisme et permis ??? | Conduite des véhicules du groupe léger et addiction, pathologie psychiatrique et neurologique | FORUM

Avatar
Connexion

Pensez à vous inscrire
invité

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

S'enregistrer Mot de passe oublié?
sp_TopicIcon
Autisme et permis ???
RSS
Avatar
moniquec
Toulouse
4 Publications
(Hors-ligne)
1
11 août 2012 - 6 \06 18 \08\18

Bonjour

mon fils est autiste léger, il a une RQTH,travaille dans un milieu adapté.Il a eu son permis en 2010 du 1ier coup , on ne lui avait rien demandé ; il conduit tous les jours et sans aucune infraction.
Son employeur souhaite lui faire passer le permis remorque EB je crois.
Il a passé une visite chez un médecin agréé, tout est ok; mais comme il prend un médicament le soir , il a envoyé son dossier à la préfecture pour validation.;
que va t-il se passer?

merci


Avatar
Giulia
234 Publications
(Hors-ligne)
2
11 août 2012 - 19 \07 38 \08\38

Bonsoir,
Il va se passer que votre fils sera vu par deux médecins généralistes.
Ce sera une visite comme pour la visite médicale du travail (en passant, il aurait du passer sa visite avant de passer le permis B).
A savoir lire les lettres, analyse d’urine par bandelette (recherche de glucose et d’albumine, pour savoir s’il n’y a pas de maladie des reins ni de diabète. En effet, il ne doit normalement y avoir ni albumine, ni glucose dans les urines), ensuite un entretien avec les médecins, l’un d’entre eux écoute le coeur, prend la tension, fait faire quelques exercices d’équilibre, mesure et pèse.
Votre fils devra se mettre en slip.
La description des examens que j’ai faite peut se passer dans un ordre différent que ce que j’ai dit : chaque paire de médecins qui siège en commission a ses marottes.

Il faut que votre fils apporte une lettre du médecin qui lui prescrit le médicament qu’il prend.
Cette lettre doit expliquer la pathologie de votre fils, quand cette pathologie a t-elle été diagnostiquée, les symptômes qui lui amène à prendre ce médicament, si ce médicament a des effets secondaires sur sa vigilance (que ce soit un effet sur sa vigilance ou bien des risques de syncopes, épilepsie….), s’il a des thérapies non médicamenteuses (je précise au sens large, que ce soit de la thérapie cognitivo-comportementale, de la psycho-éducation, de la remédiation cognitive… ), est-ce qu’il comprend son autisme, est-ce qu’il est capable de comprendre quand il n’est pas en état de conduire (les médecins agréés sont très à cheval sur ce dernier point, quelque soit la maladie neuropsy).
N’hésitez pas à rajouter des tests, et notamment les tests d’évaluation cognitive (test de QI, test d’AAEP – Adolescent and Adult Psychoeducational Profil -, qui est comme le PEP-R mais pour les adolescents et les adultes).
Il faut absolument que ces informations soient à jour.

Plus les médecins ont des infos, mieux c’est : si votre fils vient les mains dans les poches, il sera confronté à de sérieux problèmes parce que la plupart des médecins agréés n’ont (quasiment) aucune connaissance sur l’autisme autre que Ray-Man (bref, des clichés).

Cependant, les médecins peuvent l’envoyer chez un médecin psychiatre agréé.
Là aussi, même topo : ramener le dossier aussi complet et à jour que possible.
Pour vous rassurer, un médecin psychiatre agréé ne peut pas demander un changement de traitement, ni rajouter un diagnostic fait par le médecin traitant (ou bien il doit contacter le médecin traitant de votre fils) : articles 100 et 103 du Code de Déontologie Médicale (un médecin agréé pour les permis est un médecin de contrôle).
Un médecin agréé pour les permis ne peut donner des soins à un patient que s’il y a urgence (par exemple, si quelqu’un est en train d’avoir une crise cardiaque).

Bon courage à votre fils


Giulia, patiente experte.
En route très patiente vers son permis de conduire.

Avatar
moniquec
Toulouse
4 Publications
(Hors-ligne)
3
12 août 2012 - 11 \11 14 \08\14

merci.
nous sommes armés de courage.

Christopher est ouvrier Paysagiste ( il a le CAP) et manipule tronçonneuse, taille haies, cisailles entre autre….donc il a la vigilance nécessaire et la visite d’embauche tous les paramètres de son traitement sont connus…
J’espère qu’on ne lui retirera pas le permis.!!!


Avatar
Giulia
234 Publications
(Hors-ligne)
4
13 août 2012 - 0 \12 33 \08\33

Bonsoir,
L’autisme en soi n’est pas un motif d’inaptitude à la conduite.
En clair, ce n’est pas parce que votre fils a de l’autisme qu’il est nécessairement inapte à conduire.

Sans compter que les médecins sont face à un hic, mais de taille. En effet, en l’état actuel des connaissances, il n’existe aucune étude médicale publiée en revue scientifique à comité de lecture concernant l’aptitude à la conduite chez les personnes avec autisme.
Les médecins naviguent donc à vue, ce qui peut expliquer leur excès de précautions face à ce type de pathologies et pour couronner le tout, c’est rare qu’ils aient des connaissances très poussées sur l’autisme, en dehors de Ray man).
Je ne dis pas que je suis d’accord avec ces excès de précautions (je suis moi-même en plein dedans mais pour autre chose), je dis juste que ce côté tatillon s’explique par le manque de savoir sur l’autisme (qui dit manque d’information dit avoir tellement peur de passer à côté de quelque chose que ça peut rendre le médecin très tatillon).

En ce qui concerne la vigilance, le point particulier avec la conduite (contrairement à la tronçonneuse) est que vous ne pouvez pas toujours vous arrêter si un problème survient.
C’est pour ces raisons que les médecins agréés pour le permis sont hyper vigilants sur l’incidence des médicaments sur la conduite.
Mais encore une fois, ce n’est pas parce que votre fils prend un neuroleptique, de la Ritaline, un antidépresseur… que ça implique automatiquement une inaptitude à conduire.
C’est jugé au cas par cas.

En réalité, les maladies qui contre-indiquent absolument la conduite (empêchent de conduire dans tous les cas) ne sont pas nombreuses : il s’agit de la mauvaise sensibilité des contrastes (l’acuité visuelle n’est plus le seul critère), un champ visuel inférieur à 120°, la démence, l’insuffisance cardiaque de stade IV selon les critères de la NYHA (New York Heart Association).

Pour les autres maladies, dont l’autisme, il s’agit de contre-indications relatives, c’est à dire que la décision est prise au cas par cas.

Si je peux vous donner un conseil pour la visite de votre fils, c’est de lui apprendre à savoir quand il n’est pas en état de conduire.
Peut-être qu’il le sait déjà, mais même s’il le sait déjà, il faut qu’il sache l’expliquer parce que les médecins agréés peuvent l’interroger sur le sujet.

Bien à vous


Giulia, patiente experte.
En route très patiente vers son permis de conduire.

Avatar
Dr Marie-Thérèse Giorgio
1443 Publications
(Hors-ligne)
5
13 août 2012 - 11 \11 19 \08\19

moniquec a écrit :

Bonjour

mon fils est autiste léger, il a une RQTH,travaille dans un milieu adapté.Il a eu son permis en 2010 du 1ier coup , on ne lui avait rien demandé ; il conduit tous les jours et sans aucune infraction.
Son employeur souhaite lui faire passer le permis remorque EB je crois.
Il a passé une visite chez un médecin agréé, tout est ok; mais comme il prend un médicament le soir , il a envoyé son dossier à la préfecture pour validation.;
que va t-il se passer?

merci

Si le médecin agréé est d’accord pour le permis E(B), la préfecture va simplement valider les documents administratifs…


Avatar
moniquec
Toulouse
4 Publications
(Hors-ligne)
6
14 septembre 2012 - 17 \05 01 \09\01

Bien Christophe est allé ce jour repasser la visite médicale chez le même médecin agrée car la préfecture à de nouvelles règles au 1/09/2012, et a renvoyé mon fils vers le médecin précédent.
le psy a envoyé une attestation qui bien qu’il precise que les traitements ne faussent pas son jugement sur la conduite.
le médecin agréé lui autorise le passage du permis EB pour 2 ans et par la même lui retire son permis B pour le refaire faire avec une date de validité de 2 ans!!
nous avons été très surpris..
mais bon que faire d’autre.

voilà l’histoire se renouvellera dans 2ans, comme nous n’en savons rien, il paraît que les lois changent souvent https://www.visite-medicale-permis-conduire.org/wp-content/forum-smileys/sf-confused.gif

être différent dans ce monde et être honnête avec la société vous dégoute parfois de faire parti de ce monde.

Enfin nous sommes habitué , dans 2 ans RQTH, dans 5 ans le 100%, tous les 1 an renouvellement suivi MDPH pour un éducateur.
habitué mais fatigué.
voilà je ne pensais pas que le permis puisse être remis en question!!!
tant pis nous sommes en vie https://www.visite-medicale-permis-conduire.org/wp-content/forum-smileys/sf-cool.gif


Avatar
Giulia
234 Publications
(Hors-ligne)
7
14 septembre 2012 - 17 \05 59 \09\59

Madame,
Les règles ont changé puisque le ** you don’t have permission to see this link ** précise que le permis ne peut être valable que 15 ans maximum.
Le permis définitif n’existera plus à partir du 19 janvier 2013.

Rassurez-vous, j’ai un TDAH (donc également un trouble neurodéveloppemental, exactement comme l’autisme est un trouble neurodéveloppemental), donc je sais ce que signifie être regardée de haut par certains médecins.
Ainsi que les soucis liés à la MDPH (ne me parlez surtout pas de reconnaissance du diagnostic chez l’adulte…).
Que l’ALD soit renouvelable dans le cas de l’autisme est une aberration puisque l’autisme ne guérit pas et ne guérit jamais en l’état actuel des connaissances scientifiques.

Cependant, vous n’avez absolument aucune raison de monter sur vos grands chevaux en ce qui concerne le permis B valable deux ans.
Déjà, son permis n’est pas retiré puisqu’il a toujours son permis B. Si le médecin l’avait considéré comme inapte à la conduite, on aurait pu dire qu’on lui retirait son permis. Il ne faut quand même pas demander le Pérou par-dessus le marché !
Ensuite, un traitement médical quel qu’il soit peut avoir des effets différents dans le temps : par exemple, il peut ne plus être efficace, ou bien provoquer des effets secondaires incompatibles avec la conduite qui surviennent après une longue période de crise etc etc….
Donc oui, cette surveillance médicale se justifie du fait que l’autisme n’est jamais un état complètement statique (donc que l’influence de l’autisme sur la conduite peut changer dans le temps, et même d’un jour sur l’autre, en fonction aussi de l’environnement) et un traitement peut ne plus avoir les mêmes effets dans X années.
La santé n’est jamais un état statique, autisme ou pas autisme, diabète ou pas diabète, hypercholestérolémie ou pas hypercholestérolémie, surdité ou pas surdité…. Je continue ?
Ce n’est pas de ma faute si la santé n’est jamais un état statique. De plus, à moins que vous ayez trouvé une formule magique pour empêcher la maladie et le handicap, il va falloir faire avec le fait que l’influence de l’autisme et d’un traitement médical peut évoluer dans le temps (d’où les visites tous les deux ans pour votre fils).
Bien d’autres personnes dans le monde aimeraient disposer d’une solution pour ne jamais tomber malade de leur vie, ni ne jamais subir le handicap, ni que leurs proches naissent et restent parfaits : si vous découvrez une solution, n’hésitez pas à en faire profiter tout le monde, vous deviendrez multimillionnaire (et ça mettra votre fils à l’abri du besoin : faisons une pierre deux coups, tant qu’à faire).

Salutations


Giulia, patiente experte.
En route très patiente vers son permis de conduire.

Avatar
moniquec
Toulouse
4 Publications
(Hors-ligne)
8
14 septembre 2012 - 19 \07 04 \09\04

Giulia a écrit :

Cependant, vous n’avez absolument aucune raison de monter sur vos grands chevaux en ce qui concerne le permis B valable deux ans.

Je ne monte pas du tout sur mes grands chevaux , à quoi bon! j’ai appris tout comme vous à relativiser.

Giulia a écrit :

Ce n’est pas de ma faute si la santé n’est jamais un état statique.

je ne vous incrimine nullement, au contraire je vous trouve très compétente.

Humour et dérision c’est bien aussi.

Bon courage à vous Madame


Avatar
ACS
2 Publications
(Hors-ligne)
9
9 avril 2019 - 15 \03 24 \04\24

Bonjour,
je le syndrome d’Asperger et suis reconnu MDPH. J’ai eu mon permis B hier mais j’ai compris que je devrais avant de me lancer sur les routes obtenir une validation d’un medecin. Pouvez vous me dire exactement qu’elles sont les demarches et quells document dois-je fournir si vous le savez ?
Merci de votre aide


Avatar
Dr Marie-Thérèse Giorgio
1443 Publications
(Hors-ligne)
10
9 avril 2019 - 22 \10 04 \04\04

Il faut prendre un rendez-vous avec un médecin agréé à son cabinet, il vous expliquera quels documents vous devez lui apporter
** you don’t have permission to see this link **


Avatar
ACS
2 Publications
(Hors-ligne)
11
11 avril 2019 - 11 \11 40 \04\40

merci


Fuseau horaire: Europe/Paris
Tous les RSS Afficher les Stats

Administrateurs:
Dr Marie-Thérèse Giorgio

Meilleurs Contributeurs:

Giulia: 234

Medecin agree: 29

LAETITIA61220: 19

skreewface: 18

Jeff49: 16

SebG45: 15

Nouveaux membres:

matmat

kev.v

opaline98

violette

ArthurDL

jeannono

Statistiques du forum:

Groupes: 7

Forums: 26

Sujets: 1003

Publications: 3789

 

Statistiques du membre:

Invités: 8

Membres: 10071

Modérateurs: 0

Admins: 1

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 55

Actuellement en ligne:
14 Invité(s):

Consultant cette page actuellement:
1 Invité(s):


Aucun commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.