Classe III : oto-rhino-laryngologie-pneumologie pour les véhicules du groupe léger

TeslaIl faut se référer à l’arrêté du 21 décembre 2005  modifié à plusieurs reprises (notamment par l’ Arrete du 18-12-2015) pour savoir quelles sont les pathologies pour savoir quelles pathologies sont incompatibles avec le maintien ou l’obtention du permis de conduire pour les véhicules du groupe léger.

 

3.1 Déficience auditive

3.1.1 Déficience auditive modérée ou moyenne

Avis spécialisé si nécessaire.
Véhicules avec rétroviseurs bilatéraux, mention restrictive sur le permis de conduire, code 42

3.1.2 Déficience auditive sévère ou profonde avec peu ou pas de gain prothétique

Avis spécialisé si nécessaire.
Véhicules avec rétroviseurs bilatéraux, mention restrictive sur le permis de conduire, code 42

3.2 Troubles de l’équilibre

3.2.1 Type vertige paroxystique bénin

Un avis spécialisé est demandé pour le suivi du trouble de l’équilibre.

3.2 .2 Maladie de Ménière

Un avis spécialisé est recommandé pour le suivi du trouble de l’équilibre

3.2.3 Vertiges apparentés aux labyrinthiques

3.2.3.1 Phase aigüe
Incompatibilité jusqu’à l’évaluation du risque. Avis spécialisé.
3.2.3.2 Dans les antécédents
Avis spécialisé.

3.2.4 Instabilité chronique

Avis spécialisé obligatoire.
Si confirmation de l’affection : incompatibilité, cf 4.4

3.3 Port d’une canule trachéale

Avis spécialisé si nécessaire

3.4 Asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive et affections dyspnéisantes au stade de l’insuffisance respiratoire nécessitant l’appareillage ventilatoire.

Avis spécialisé si nécessaire pour évaluer l’évolution et l’incapacité entraînées par ces affections

3.5 Syndrome des apnées du sommeil

Cf 4.3

L’arrêté du 21 décembre 2005 aborde toutes les pathologies et la conduite des véhicules légers

Vous pouvez lire également les articles suivant :


2 Comments
  • Vincent91
    Répondre
    Posté à 19 h 49 min, 5 avril 2019

    Bonsoir,
    Tout le forum est dédié aux permis de conduire liés aux aux aptitudes médicales mais il n’y a aucunes réponses pour un moniteur auto-école(Enseignant de la conduite) âgé de 55 ans qui suite à un AVC en janvier 2018 a eu une perte auditive bilatérale de 42,3% détectée par mon ORL en juin 2018 portant depuis des prothèses auditives et sachant que son audition continue de baisser pour avoir vu un autre ORL en mars 2019.
    Quelles sont mes options ?
    Cordialement

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.