Déroulement d’un examen de tests psychotechniques

Une séance de tests psychotechniques comporte habituellement un entretien et le passage de divers tests, sa durée est varie, suivant les centres de test, s de 45 minutes à 2H. Le prix d’une séance de tests psychotechniques est également très variable d’un centre à l’autre.

Entretien individuel avec l’usager

Cet entretien dont la durée varie suivant les centres ( au maximum 30 minutes) a plusieurs objectifs :

  • remplir le dossier administratif de l’usager ( vérification préalable et obligatoire de son identité),
  • connaître les antécédents médicaux de l’usager au regard des textes réglementaires qui listent les contre-indication médicale à la conduite,
  • connaître les médicaments que consomme l’usager, l’alcool, le cannabis, etc sachant que ces informations sont purement déclaratives,
  • évaluer les représentations que se fait la personne des autres usagers, de sa manière de gérer sa place dans l’espace collectif de la route, des types de dangers qu’il a identifiés, du type de relation qu’il établit entre lui et son automobile, d’identifier le type d’investissement qu’il opère dans l’objet véhicule.
    Le psychologue essaye de comprendre comment l’usager gère les relations au plaisir ou à la frustration que génère la situation de conduite, d’identifier quel type de stratégie il a l’habitude d’adopter, soit vis-à-vis de son plaisir ( plaisir de conduire, plaisir de la vitesse, plaisir de l’alcool, du cannabis, de passer avant ou devant les autres, etc), soit vis-à-vis des frustrations ( présence des autres usagers ralentissements, arrêts inopinés de la circulation, modifications imprévues d’itinéraires, interpellations, verbalisations, sanctions, etc
  • cet entretien permet également d’apprécier le sens que l’usager a pu ou non établir sur les sanctions dont il a fait l’objet et d’évaluer si la personne a pu installer une relation pertinente entre la loi ( principalement le code de la route), les sanctions et les dangers liés à l’insécurité routière.

La nature des réponses et la manière de les formuler sont des sources d’information pour le psychologue, de même que le comportement durant l’entretien.

Cet entretien a également pour objectif d’expliquer l’examen et de faire diminuer l’anxiété du candidat vis-à-vis de la situation d’examen.

Les informations recueillies au cours de cet entretien sont visées par le secret professionnel. Un médecin agréé peut demander à accéder à ces informations s’il le souhaite.

Passation des tests psychotechniques

Un examen est toujours individuel, et le ou la psychologue toujours présent, puisque c’est le psychologue qui donne les consignes des tests à l’usager en utilisant les techniques pédagogiques suivantes :

  • énoncer des consignes,
  • faire voir,
  • faire faire.

Le matériel informatique utilisé ne nécessite aucune compétences en informatique ( absence de clavier).

Les tests psychotechniques doivent disposer d’un bon niveau de fiabilité, satisfaire tous les publics sur le plan des niveaux de formation et des aptitudes intellectuelles quels que soient le niveau d’instruction, la nationalité ou la condition physique des sujets, avoir des niveaux de performance identiques pour tous les âges.

Les tests à proprement parler ont pour objectif d‘appréhender les capacités psychomotrices d’un conducteur à maitriser une tâche de conduite. Cette épreuve doit mesurer les capacités à réagir, à se concentrer, à prendre et à traiter l’information. Chaque épreuve doit être expliquée en détail et faire l’objet d’un essai systématique.
La plupart des tests se déroulent avec des supports informatiques, ils évaluent :

  • les capacités motrices (notamment les temps de réaction grâce à des stimuli visuels et/ou auditifs),
  • les aptitudes d’attention et de concentration (sélectionner des informations pertinentes dans un flot de stimuli),
  • les aptitudes de raisonnement logique (anticipation,
  • des facteurs de personnalité (tolérance au stress et à la frustration, agressivité, etc.).

L’examen va permettre de déterminer si le conducteur est en capacité de repasser son permis de conduire, de respecter le Code de la route et les conditions de circulation des autres usagers pour favoriser la sécurité. Cet examen va notamment permettre de savoir si le conducteur ne se met pas en danger en reprenant le volant.

Rédaction d’un compte-rendu

Le psychologue rédige un compte-rendu dont il remet parfois une copie à l’usager.
Le psychologue donne son avis sur l’aptitude à la conduite des véhicules légers et lourds
L’avis rendu par le centre de tests psychotechniques est consultatif, la décision finale appartient au(x) médecin(s) agréé(s).

 


style="display:inline-block;width:300px;height:600px"
data-ad-client="ca-pub-0750569393293663"
data-ad-slot="5047547377">

Vous pouvez lire également les articles suivants :


20 réponses à Déroulement d’un examen de tests psychotechniques

  1. ^laura dit :

    bonjour , suite à votre article , peut-on contester une annulation de permis de conduire au vu des résultats des tests psycotechniques
    merci de votre réponse

  2. GUILLEMIN dit :

    suite aux tests je fus declare inapte cela me laisse demoralisee j’étais stessee et j ai 62 ans peut etre est ce du a l’age que faut il faire pour avoir de bons resultats

  3. Thierry dit :

    Ces tests: du pipo!!!

  4. noel dit :

    peut on passer les tests plusieurs fois?

  5. Momo dit :

    Bonjour,

    J’ai passé un test psychotechnique avec AAAEP et pour moi tout s’est bien passé malgré ce que dise les autres personnes. Je recommande. En tout cas leurs tests ne sont pas trop difficile et la psychologue m’a bien expliqué les consignes.

  6. Lolo dit :

    Bonjour
    moi j’ai passé mes tests et tout s’est bien passé d’ailleurs pour trouver mon centre j’ai trouvé un site comparateur super sympa et simple j’ai même pu avoir le plan pour me rendre au centre.

    • Dr Marie-Thérèse Giorgio dit :

      On supprime aussitôt les publicités déguisées !

      • FAHHAM dit :

        Bonjour,
        Je voulais juste savoir si les tests psycho-techniques étaient une barrière très compliquée à franchir.
        Voilà,en 2010,j’ai commis une erreur(conduire dans un état alcoolique en tant que récidive légale.
        Alors maintenant que je me suis soigné et que l’attrait pour l’alcool est définitivement passé,je me pose des questions sur la compléxité de ce test?

  7. Lilla dit :

    Bonjour,

    J’ai passé les tests psychotechniques et je suis déclarée inapte, au grand étonnement du médecin agréé qui me renvoie vers mon médecin traitant, mais je suis en excellente santé !
    Je n’ai jamais été condamnée pour des problèmes d’alcoolémie, de stupéfiants ou d’excès de vitesse.

    Mon permis a été annulé parce que j’étais dans l’impossibilité financière (surendettement) de m’acquitter des condamnations de 2007 – 2010 avant fin de l’année 2011 et aussi dans l’incapacité de faire un stage pour récupérer des points.
    J’ai bêtement perdu les 4 derniers points en juin de 2013 (feu avec caméra) dans un moment de contrarié (licenciement abusif). Préoccupée, par cette nouvelle situation, j’ai été débordée par les événements et prise de court pour m’inscrire à un stage pour récupérer des points.
    Je suis donc en recherche d’emploi et je n’ai plus de permis alors qu’il est indispensable dans le cadre des missions qui me seront confiées.

    Cette situation m’est d’autant plus insupportable, que j’ai constaté que l’organisme (AFPA) où j’ai passé les tests psychotechniques , la prise en charge individuelle et pédagogique par la psychologue était inexistante et que le contexte matériel était insatisfaisant. De ces faits, toutes les conditions pour une éventuelle réussite n’étaient pas réunies.

    Je souhaite contester cette situation auprès de la direction de l’organisme de formation et même faire une opposition au paiement, j’estime que la mission d’accompagnement n’était pas remplie ?
    Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce que je risque ?

    Par ailleurs, les conditions matérielles (utilisation des manettes) de ces tests sont inappropriées pour les usagers seniors (âgée de 58 ans – 30 ans de permis de conduire avec aucune suspension) en bonne santé.
    Je souhaite exprimer cette situation à Monsieur le Préfet de mon département, et même contester les conditions dans lesquelles j’ai passé ces tests. Qu’en pensez-vous ?
    De plus, j’ai appris que les tests étaient différents d’un organisme à un autre. J’en suis étonnée de cette différence, et je doute même de la réelle fiabilité de certains tests !
    Pouvez-vous me donner votre avis et plus de précision sur la Commission d’Appel ? Comment faut-il la saisir ?

    Avec mes remerciements, recevez mes cordiales salutations.

    • Dr Marie-Thérèse Giorgio dit :

      Dans un premier temps il aurait été plus simple de repasser ces tests dans un autre centre de tests psychotechniques qui utilise des tests différents…
      Certains centre de tests psychotechniques acceptent de vous faire repasser les tests gratuitement tant que vous ne les avez pas réussis…
      Ce que vous proposez a peu de chance d’aboutir…
      Vous pouvez effectivement saisir la commission d’appel : il faut interroger la préfecture de votre département pour connaître la démarche ( variable suivant les départements). Mais la commission d’appel va simplement statuer sur la décision qui a été prise par le médecin et ne va pas la contredire puisque le médecin agréé ne peut pas donner un avis favorable quand les tests sont négatifs…

      La seule solution consiste à réussir les tests psychotechniques dans un autre centre et repasser la visite médicale auprès du médecin agréé…

      • Lilla dit :

        Bonjour,

        Je vous remercie de votre réponse.
        Je suis d’accord pour repasser les tests psychotechniques dans un autre centre, mais je ne peux pas me réinscrire tant que le médecin ne me délivre pas une seconde attestation.

        Il me renvoie vers mon médecin traitant qui ne peut rien attester parce qu’il est généraliste et qu’il faut l’avis d’un neurologue.
        Je dois encore certainement consulter ce spécialiste alors que je suis en excellente santé. Tout ceci pour contrer le diagnostic d’un médecin agréé pas courageux, qui suit la procédure mise en place parce qu’il est membre de la commission médicale à la Préfecture.
        Je n’ai donc pas d’autre solution que de contester la décision du médecin agréé, pour dénoncer les carences d’un ordre établi et tout puissant, pour avancer et avoir la possibilité de repasser les tests.
        Je ne parlerais pas du bien fondé de certains tests, c’est un autre débat mais il y aurait aussi à dire.
        Et pour conclure, l’émission « Le grand ras bol des automobilistes » sur France 3 cette semaine était particulièrement édifiante …
        Recevez mes cordiales salutations.

  8. LACHARTRE dit :

    Ce serait intéressant de savoir , où veulent en venir les pouvoirs public ,car à mon sens ce ne sont pas les tests et les visites médicales , qui changeront le comportement de l’individu au volant. J’ai roulé fréquemment en Allemagne , c’est un autre monde. La différence est t’elle que la comparaison me semble impossible. A méditer …

  9. gillot dit :

    Complétement faux ,puisque je me suis battu pour ne pas faire de tests ,le docteur agréé m’avait mis apte a reconduire après l’annulation (4 mois et demis suite a un excès de vitesse )si je ne passe pas les tests ,pas de possibilité de récupérer le permis !!!!!!!

    • Dr Marie-Thérèse Giorgio dit :

      Les tests psychotechniques sont obligatoires en cas d’annulation, il n’y a aucune discussion possible et le médecin doit noter à quelle date les tests ont été réalisés, sur le certificat d’aptitude.
      Lorsque la Préfecture exige des tests ( alors même que les textes ne les exigent pas, notamment dans les cas de suspensions), elle exige aussi que la date des tests soit notée sur le certificat d’aptitude ( mais elle n’a pas accès aux résultats des tests)…

  10. benoit dit :

    bjr j’ai hue une suspension pour conduite avec alcool 06 09 2014 donc 4mois de suspension par le préfet de même par le tribunal pas d’amende stage obligatoire couts du stage 240euro j’ai reçu ma convocation le 22 11 2014 il me reste 1moi et demi la commission me demande de me présenté avec les résulta du tests psychotechnique alors que on nous donne pas le résulta mais même le tests réussi les médecin n’en tien pas conte de sa on ma dit si il te trouve le moundre défaut s’est more pour mais vgm son a 94 gamma gt a 61 et la cdt a 0/40 je boit que rarement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>