Nouvelles réglementations des aptitudes visuelles à la conduite

Nouvelles réglementations des aptitudes visuelles à la conduite

Un nouveau texte européen a été publié en 2009 à propos de l’aptitude visuelle à la conduite. La législation française a adapté ce texte à la législation française et publié au journal officiel du 31 août 2010 : cet arrêté liste les affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance d’un permis de conduire à durée de validité limitée.
Les normes d’acuité visuelle ont été assouplies et des examens complémentaires devront être réalisés dans certains cas : sensibilité aux contrastes, vision crépusculaire, etc

Le Docteur Xavier Zanlonghi, ophtalmologiste, responsable de la commission conduite du syndicat national des ophtalmologistes de France a publié un document très intéressant qui explicite ces nouveaux textes :  Nouvelles règlementations.

Notre confrère est également webmaster du site bassevision.net


5 Comments
  • dr joussaume médecin agréé
    Répondre
    Posté à 11 h 55 min, 13 mars 2012

    Des anomalies repétées au test d’ishihara sont-elles une contre-indication à l’obtention du permis poids lourds ?

  • philippe
    Répondre
    Posté à 19 h 34 min, 21 juin 2012

    bonjour
    on m’a refusé de passer les permis poid lourd C et EC a cause de mon Amblyopie unilatérale , 10/10 oeil droit 1/10 oeil gauche , est ce que ce medecin agrée commets une erreur en me refusant de pouvoir le passer ?
    d’apres ce que je viens de lire sur la nouvelles reglementatio , oui , mais j aimerai une confirmation.

  • Pasche Christophe
    Répondre
    Posté à 10 h 55 min, 7 avril 2016

    Chère Consoeur,
    Je m’occupe d’un centre pour l’évaluation de l’aptitude à la conduite des conducteurs professionnels (CEMAC à Lausanne). Les nouvelles exigences d’acuité visuelle en Suisse dès juillet 2016 seront de 0.8 et 0.5. Nous avons un Visiotest qui teste uniquement de 0.2 en 0.2. Le fabriquant Essilor n’a pas l’intention de modifier sa planche pour nous, ce que je comprends. Mais comment faites-vous en France avec les exigences de 0.5 et 0.1 pour les privés et 0.8 et 0.1 pour les professionnels? utilisez-vous un autre appareil? savez-vous quelles sont les habitudes des divers médecins des commissions? Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Dr Christophe Pasche
    P.S.: sauf erreur vous étiez intéressée à venir au CEMAC à l’époque et vous m’aviez fait connaître votre blog que je consulte régulièrement)

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.