Diminuer le nombre prévu de décès imputables aux accidents de la circulation dans le monde

Diminuer le nombre prévu de décès imputables aux accidents de la circulation dans le monde

C’est l’objectif du plan mondial pour la sécurité routière élaboré par l’OMS, Organisation mondiale de la santé. Ce plan mondial vise à guider les actions au niveau de chaque pays.

Près de la moitié des morts sur les routes dans le monde sont des piétons, cyclistes et motocyclistes, désignés par le terme ‘”usagers vulnérables de la route”.

Si rien n’est fait, les accidents de la route dans le monde tueront près de 2 millions de personnes.

Seulement 15% des pays disposent d’une législation qui couvrent les 5 principaux facteurs de risque d’accidents :

  • vitesse,
  • conduite en état d’ébriété,
  • absence d’utilisation de casques,
  • absence de port de ceintures de sécurité,
  • pas d’utilisation de sièges pour enfants,

Plus de 90% des décès et blessures dus aux accidents de la route se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire qui possèdent seulement 48% du parc mondial des véhicules immatriculés.

Exemples d’action préconisées par le plan mondial

De nombreuses propositions sont faites pour prévenir le risque routier :

  • améliorer la sécurité des réseaux routiers, notamment pour les piétons et usagers des deux roues,
  • améliorer la sécurité des véhicules, encourager l’utilisation des nouvelles technologies qui renforcent la sécurité,
  • encourager l’adoption de législation de sécurité routière : port de la ceinture de sécurité, du casque, réduire les excès de vitesse, l’ivresse au volant, etc
  • développer les services d’urgence, les services de rééducation pour les accidentés de la route

Exemples d’action réalisées au niveau mondial

Au Ghana, jusqu’en 2000, les blessés étaient transportés par leur famille dans un centre de santé, où ils recevaient des premiers secours limités. Un service national d’ambulances a été créé par le gouvernement, ainsi qu’une ligne téléphonique réservéen, améliorant ainsi la prise en charge des accidentés de la route.

En Malaisie
Les différents types de véhicules sont désormais séparés sur les routes : certaines voies sont réservées aux 2 et 3 roues, d’autres aux véhicules à 4 roues et plus…le nombre d’accidents a ainsi diminué.

 


Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.