Un test qui met en évidence la fatigue des conducteurs : le pupillomètre

Un test qui met en évidence la fatigue des conducteurs : le pupillomètre

La somnolence au volant serait à l’origine de 15 à 20 % des accidents. La police de Zurich, en Suisse, dispose désormais d’un pupillomètre, une sorte de paire de lunettes qui enregistre la réaction de l’oeil afin de déterminer précisément la fatigue du conducteur.
En Autriche ce test est utilisé de manière courante.Oeil

Les conducteurs guettés par l’épuisement sont ainsi verbalisés, la sanction pouvant aller jusqu’au retrait du permis de conduire.

La somnolence peut résulter de diverses causes : tout simplement un manque de sommeil, ou bien il s’agit d’un moment propice pour dormir, ou alors il y a une pathologie sous-jacente : apnée du sommeil ou narcolepsie.

La somnolence a des répercussions sur les performances cognitives donc sur la conduite puisque c’est une tâche complexe.

2 marqueurs de mauvaise performance de conduite automobile sont identifiés :

  • le weaving c’est un véhicule qui zigzague
  • le franchissement de ligne inapproprié

La police oriente probablement ces contrôles à la recherche de somnolence chez des conducteurs qui présentent ces troubles de la conduite.


Vous pouvez lire également les articles suivants :

Site internet conseillé :


Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.